POURRITURE NOBLE
Claire Guillot

« Dans les archives de la Société française de photographie, la conservatrice Luce Lebart a trouvé d’étranges trésors : elle a repêché des images considérées comme perdues car rongées par la moisissure. Cette ennemie redoutée des archivistes, qui attaque et altère irrémédiablement les photographies, livre acides palettes étonnantes et d’enchanteurs dégradés de couleurs, des motifs géométriques instiguants ou des marbrures aléatoires et pleines de charme. Dans ce processus de décomposition chimique, le hasard se fait artiste et dessine sur des images banales des figures inspirées : il ajoute des nuages dans les ciels chargés, il décore de cristaux de givre des vues maritimes, il invente des ectoplasmes dans les ciels étoilés et repeint les massifs de fleurs de couleurs irréelles. Un joli petit livre noir aux allures d’objets précieux réunit ces images ou la moisissure se fait créative. »

M le magazine du Monde I 05.09.2015