Nicolas Giraud
Fall and Fire

2 volumes
80 pages I format 17x23 cm
Souple avec jaquette

novembre 2019
ISBN : 978-2-490140-08-4



Prix : 28 €












Sous les apparences classiques d’une traversé d’est en ouest du continent américain, Fall and Fire peut se lire autant comme une proposition photographique que comme une forme conceptuel.

Fall rassemble des images prises sur la côte est des Etats-Unis dans les mois précédant la première élection de Barack Obama. Le livre est une vision subjective de la nature envahissante du Maine ou de la Nouvelle-Angleterre.

Fire peut être lu comme un remake de Fall, huit ans plus tard, sur la côte Ouest, dans les mois précédant l’élection de Donald Trump. L’asphalte et le désert californiens remplacent les forêts du premier livre.

Les deux volumes sont indépendants l’un de l’autre, mais on peut aussi mesurer ce qui les sépare, un écart de huit ans dans l’histoire du pays, dans la vie et la pratique de Nicolas Giraud, l’écart entre les deux rives du continent, entre l’image argentique et l’image numérique. On peut aussi observer les rapprochements et les correspondances d’un livre à l’autre, la façon dont les images et les gestes se retrouvent, souvent par hasard, d’un livre à l’autre.

Les deux volumes sont pris dans un même mouvement circulaire. Fall s’ouvre en fin d’été et se déroule jusqu’à l’hiver tandis que Fire s’ouvre en hiver et se déplie jusqu’à l’été. Pour Fall comme pour Fire, les images ne racontent rien, mais laissent deviner ce qui se joue de souterrain.



Under the guise of a classic journey from east to west across the American continent, Fall and Fire is at the same time a photographic proposal and a conceptual work.
 
Fall brings together images taken on the East Coast of the United States in the months leading up to Barack Obama's first election. The book is a subjective perspective on the invasiveness of nature in New England.
 
Fire can be interpreted as a remake of Fall eight years later, this time on the West Coast, in the months before the election of Donald Trump. California asphalt and desert replace the forests of the first book.
 
These are two independent volumes, but the spaces that separate them are tangible: an eight-year gap in the country's history, in the life and practice of Nicolas Giraud; and the gaps between the two coasts of the continent, between digital images and analog images. The connections and correspondences from one book to another can also be observed, with the photographs and gestures echoing, often by chance, from one book to another. 
 
The two volumes are part of the same circular structure. 
Fall opens in late summer and runs until winter; Fire opens in winter and runs until summer. With Fall as with Fire, the images make no precise statements, but rather provide hints at what is being played out beneath the surface.