PHOTOS-SOUVENIRS
Benoît Grimalt

72 pages
format : 15 x 21 cm
relié, marquage or
500 exemplaires
Décembre 2014

ISBN : 978-2-918960-80-5

Epuisé / Out of stock





tirages de tête :
PHOTOS-SOUVENIRS (édition limitée)









« Benoît Grimalt s’impose un jeu : reconstituer par le dessin la dernière photographie d’une pellicule avant son développement. Plusieurs tentatives dessinées permettent de saisir ses doutes, ses hésitations, ses oublis. Si la photo fixe une situation, le dessin permet des ajustements : un cadrage un peu différent, une autre position. Le dessin montre ainsi ce que l’image aurait pu être quelques instants plus tard (…).
Avec ce travail, Benoît Grimalt questionne le rapport de l’image à la mémoire. La photographie contribue à la construction de cette dernière, avec ces images qui livrent le témoignage d’instants oubliés (…). En recourant au dessin, il affine encore davantage les motifs dont il souhaite se souvenir, délaissant le superflu et les inévitables scories. Un jour, un visiteur a dit à l’artiste que c’était certainement « l’image plus que la photographie » qui l’intéressait. Sans doute n’avait-il pas tort : à travers la photographie ou le dessin, Benoît Grimalt enrichit avant tout une collection personnelle, un album idéal d’images vouées aux belles choses. »

Marylène Malbert

Extraits de l’article « Benoît Grimalt, le photographe et ses crayons », paru dans la revue Facettes, novembre 2014.




«Benoît Grimalt sets himself the challenge to reconstruct the last photograph of a film reel before its development in a drawing. Several attempts at this mean he is able to get his doubts, hesitations and oversights out the way. If a photo renders a situation static, a drawing allows for adjustments, for a slightly different frame, a different position. Drawings show how a photograph might have been moments later... Through this work, Benoît Grimalt questions the relationship between image and memory. Photography contributes to the construction
of the latter, producing images that testify to forgotten moments... This technique of using drawings to recover moments allows Grimalt to further refine his reasons for attempting
to remember, leaving behind the superfluous and the inevitable dross. One day, a visitor
told Benedict Grimalt that it was certainly
«the image more than the photography» that interested him. Doubtless, had was not wrong. Through both photography and drawing Benoît Grimalt enriches his personal collection, creating the perfect picture album dedicated to beautiful things.»

Marylène Malbert



Articles / Reviews:

France Culture I La Revue des images I septembre 2015

Actuphoto.com I Janvier 2015

http://50degresnord.net/focus-5 I décembre 2014